Isaiah Rashad - The House Is Burning (2021)

Depuis le temps qu'on attend quelque chose de chez TDE, voici une des grosses sorties si attendues: un nouvel album d'Isaiah Rashad, nommé The House Is Burning. C'est son troisième album, qui sort donc 5 ans après le précédent. Après quelques pistes sorties avant l'album (le soporifique Lay Wit Ya et Headshots), l'album a débarqué le 30 Juillet 2021. Voyons voir ce que ça donne.

Isaiah Rashad - The House Is Burning
Isaiah Rashad - The House Is Burning

Un petit bruit de cassette et ça démarre tout gentiment avec Darkseid (sur la forme) mais dur (sur le fond). C'est une des rares chansons de l'album avec des paroles qui ont un peu de profondeur.

From the Garden. J'ai vraiment du l'écouter beaucoup de fois pour que ça passe. Je trouve aujourd'hui rigolo le refrain que je trouvais bête. Et l'exercice d'Isaiah sur le rythme est plutôt sympa.

J'ai l'impression qu'il commence à s'endormir avec RIP Young... Et moi aussi. Une énième chanson à base de voitures, de flingues, d'argent...

J'ai déjà mentionné Lay Wit Ya plus haut, c'est nul. Voilà.

Claymore. Ça commence avec un petit rythme sympa qui change un peu. Un premier couplet inintéressant, et ouf, un refrain plutôt sympa. L'invité (Smino) apporte un peu à la chanson mais ne la sauve pas.

Headshots (4r Da Locals). Après avoir écouté l'album et donc cette chanson un certain nombre de fois, je me demande si je ne ferais pas mieux d'arrêter là.

Avec All Herb, ça continue sur la même voie. Le son est sans originalité. La voix d'Amindi a un effet désastreux hors de son couplet.

Dans Hey Mista, Isaiah reprend une nouvelle fois sa voix endormie qui ne fonctionne pas du tout. Il y a une tentative de progression qui intrigue, mais qui ne mène à rien.

True Story. Encore plus fort, il arrive à entraîner Amindi qui l'accompagne à prendre une voix endormie et à ne pas articuler. On se réveille un peu avec les couplets avec Jay Rock/Jay Worthy.

Wat U Sed. Cet album est bien trop long.

Don't Shoot. Enfin une piste qui suscite un poil d'intérêt au milieu des autres. Le son ne colle pas avec le thème (un peu comme dans Darkseid ?). C'est plutôt entrainant, limite festif, pour une chanson sur la violence. Bref. On est presque au bout.

Chad. Toujours en manque d'énergie.

9-3 Freestyle. C'est nul.

Score. Merci les invités qui, encore une fois, participent vraiment à la réussite de la piste.

THIB, la chanson qui correspond au titre de l'album. Un sujet compliqué (les problèmes perso de Isaiah) et une boucle intéressante, qui, comme ailleurs dans l'album, va en sens inverse du thème abordé.

HB2U. La plus longue piste de l'album comme final. Mais en fait non. Deux pistes en une. Le début est plutôt sympa, et on retrouve le bruit de cassette au milieu de la piste pour un final du final... sans intérêt.

Conclusion

J'ai un peu tardé avant de mettre quelques notes à propos de cet album sur lequel j'ai vraiment passé (perdu ?) du temps.

Je ne suis pas emballé du tout. Peut être trop d'attente par rapport au label, à la pause depuis le disque précédent... Le disque n'est que rarement intéressant sur les sujets qu'il aborde, les sons sont globalement sans surprise. Les effets sur la voix sont décevants et n'apportent rien. En fait, les meilleurs moments de l'albums sont liés aux invités (Lil Uzi Vert, Jay Rock, SZA...)

Bref, passez votre chemin, la meilleure chose de cet album, c'est sa pochette.

3/10

Voilà ! C'est juste mon avis, j'espère que vous en avez un différent. Bisous !

Pistes

💖 Darkseid From the Garden RIP Young ⬇️ Lay Wit Ya Claymore ⬇️ Headshots (4r Da Locals) All Herb Hey Mista True Story Wat U Sed 💖 Don’t Shoot Chad ⬇️ 9-3 Freestyle 💖 Score THIB HB2U

Liens

#music#review